Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2015-05-24T16:43:57+02:00

Le cinéma

Publié par Emma Ponthier
Le cinéma

Je ne sais pas si vous vous êtes déjà posés la question, mais chaque fois que je vais au cinéma, le verdict est sans appel. Les gens ne viennent pas voir un film mais viennent pour manger et parler. En général, pendant les diverses bandes annonces, le ventre du français moyen commence à crier famine, quelque soit l'heure à laquelle il vient au cinéma. Le défilé de la salle à la machine à pop corn et autres friandises peut alors commencer. On cherche également de quoi étancher sa soif. Quoi qu'il en soit, on ne sait jamais ce qui peut se passer pendant la séance. Une guerre, un tremblement de terre, une attaque au napalm, bref, il faut être paré en cas de pénurie de boisson et d'alimentation. Le français moyen sait se protéger devant l'évènement le plus improbable : Il fait des provisions.

La salle est plongée dans l'obscurité et on peut entendre, "chut" de ci de là, pour faire taire les bavards les plus irréductibles. La séance commence, les hostilités aussi. Pensant être discret, les premiers paquets de bonbons se font entendre. Au lieu de les ouvrir d'un coup sec et rapide, les gens préfèrent faire durer le plaisir. Pour l'ouverture de chaque bonbon, s'en suit le même rituel inéluctable. Scroutch, tchac, slurp.....onomatopée land. S'en suit également l'ingurgitation de pop corn accompagnée de ces célèbres scroutch scroutch. Je souhaite que mon voisin n'aie pas choisit le grand modèle.....ouf, il a choisit le moyen gobelet. Le pauvre chéri a soif. Il a opté pour un coca pour nous faire savourer le pchitttttttttttttttttt à l'ouverture ainsi que le rototo salvateur après la descente du liquide caramélisé au fond de son gosier. Heureusement, le son est fort et masque quelques peu les éructations du jeune homme.

Nous avons ensuite droit aux retardataires, très grands de préférence , qui décident de se mettre juste devant vous alors que vous êtes arrivés une vingtaine de minutes à l'avance afin d'avoir la meilleure place. Loi de Murphy quand tu nous tiens

A la fin du film, on se croirait sur les lieux d'un cataclysme. Les canettes à moitié vides jonchant un sol parsemé des pop corns involontairement échappés de mains innocentes pour lesquelles les mots discipline, civisme et savoir vivre n'ont aucune signification. Les papiers et autres détritus n'ayant pas trouvés leur chemin jusqu'à la dite poubelle, offrent à nos yeux encore hypnotisés par le film, un spectacle de désolation des plus déroutants.

Voir les commentaires

commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog