Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Oraux. Episode 2.

Publié le par Emma Ponthier

Oraux. Episode 2.
Nous allons maintenant nous focaliser sur certains candidats dont nous nous garderons, dans un soucis de discrétion, de divulguer les noms.

Le culotté: Il demande à choisir son sujet, du vocabulaire pendant la prestation et sa note à la fin. Bien entendu, son portable sonne pendant le temps de préparation avec une sonnerie des plus discrètes. Il en profite à se moment pour te demander combien de temps il lui reste pendant que tu interroges l'autre élève, car étant donné que tu es une femme, tu peux écouter 2 personnes à la fois, poser des questions à l'une et répondre à l'autre en même temps sans que cela ne te dérange. Si tu es prof et femme, tu peux combiner 4 choses. Tu écoutes un élève, lui répond, corrige les fautes d'un autre, fait rentrer un autre qui attend devant la porte et éventuellement répond à un mail que ton chef t'a envoyé pour que tu viennes dans son bureau immédiatement. Le professeur actuel est un surdoué connecté polyvalent.

La séductrice : Pensant être interrogée par un homme, elle arbore ( sans perle ) un décolleté plongeant, un maquillage très prononcé et une chevelure vaporeuse. Elle pousse des petits gloussements tout en secouant sa chevelure. Dommage, l'examinatrice est une femme, sans aucune tendance homosexuelle. Elle manie le papillonnement de cils à merveille mais cela ne fait pas partie des critères d'évaluation qui demeurent pourtant assez vastes.

L'extra terrestre : Il vient d'une autre planète, donc ne comprend pas les usages et coutumes du terrien en période d'examen. La tête de l'extra terrestre semble dépourvue de cerveau. Il ne sait pas qu'il doit entrer dans la salle pour préparer 10 minutes avant. Tu dois le chercher et le conduire devant les sujets, lui répéter en boucle que tu veux voir sa convocation et sa pièce d'identité. Tu viens de perdre 20 minutes et tu penses qu'il y a 10 candidats derrière lui....Tu gardes ton calme même si une envie de meurtre commence à te démanger. Quand enfin l'information est montée jusqu'à ce qui lui fait office de cerveau, l'extra terrestre prend toute la pile de brouillon et se met à composer. Tu l'informes que d'autres personnes peuvent avoir besoin de papier, qu'il n'est pas tout seul sur cette planète. L'extra terrestre s'assied ensuite en face de toi et là le temps passe LENTEMENT... LENTEMENT... LENTEMENT... LENTEMENT ...LENTEMENT... LENTEMENT... LENTEMENT

Tu lui poses une question en anglais, langue qu'il semble découvrir au moment précis où tu lui parles.

Tu reposes la question plusieurs fois, en articulant d'une façon qui ferait faire pâlir d'envie un robot. L'extra terrestre te répond en espagnol. Il ne veut pas communiquer dans la langue que tu lui proposes.

La cruche : Elle te regarde avec le plus beau des sourires mais n'a rien à dire. Tu penses à " soit belle et tait toi " mais là, c'est pas le moment. La cruche doit parler! Tu en arrives à lui demander son nom, pour éviter de mettre zéro et là aussi, néant total. Le sourire idiot reste gravé sur son visage, plus harmonieux que celui du joker mais qui ne lui est d'aucune utilité pour le moment présent.

Le théâtral : Il vit son examen comme si il était président d'une grande nation, accompagnant chaque parole d'un geste illustrant le ton pompeux et emphatique que sa majesté fait retentir à travers la pièce. Les murs tremblent encore de cette verve sans limite. Dans une envolée lyrique, il t'emporte dans son délire sur mythes et héros jusqu'à t'en faire oublier que tu fais passer un examen. A ce moment, tu savoures le spectacle, l'émotion est à son comble.

Commenter cet article