Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2015-06-11T16:22:59+02:00

Tête en l'air: Suite. La malédiction des portables.

Publié par Emma Ponthier
Tête en l'air: Suite. La malédiction des portables.

La malédiction des portables.

Un portable est un objet qui ne supporte ni les sports de haute voltige, ni l’eau. J’en ai fait plusieurs fois les frais. Le premier portable qui avait pourtant survécu à une chute vertigineuse a fini par mourir dans la machine à laver où il avait tenté de s’abriter dans une poche de pantalon. Malheureusement, toute tentative d’appel était soldée par un échec mousseux et le « allo » s’étant transformé en « à l’eau », il était impossible d’établir une conversation. Toute manipulation donnait naissance à des bulles. Il était certes, très propre, mais hors d’usage.

J’avais décidé d’aller laver ma couette à la laverie et vu la température avoisinant les 40 degrés, je dégoulinais littéralement sur la couette en même temps que j’arpentais l’avenue du Colonel Meyere. Il me parut donc naturel de m’abreuver à la fontaine de la Foux. La couette sur le côté, le portable neuf dans la poche, je me penchai, et là, paf, le téléphone tomba dans la fontaine… Je me rappelle m’être auto insultée pendant quinze bonnes minutes. Ensuite, après avoir lavé la couette, je me demandais à quel moment j’allais la faire tomber par terre et si toutefois j’allais arriver à ma voiture sans encombre. Tout en portant ma couette, je m’aperçus que j’avais perdu ma gourmette en or ! Je refis donc tout le chemin en sens inverse, après avoir posé la couette dans la voiture. Impossible de la retrouver, et là, soudain, éclair de génie (c’est rare mais ça arrive). Et si je l’avais perdue à la piscine juste avant, et non pas pendant la promenade ?!) . Je me précipitai à la piscine et en demandant aux maîtres-nageurs si ils avaient trouvé une gourmette, on me répondit que oui : un vrai miracle!

Vu la chance m’accompagnant pour les portables, mon opérateur me proposa une assurance que je refusai, croyant toujours en ma bonne étoile…Le suivant survécu deux années et sans le faire tomber dans l’eau, se mit à faire des bruits comme des glouglous à chaque appel passé. J’entendais les gens mais eux entendaient glouglou comme si j’étais dans l’eau. Karma, quand tu nous tiens…

Voir les commentaires

commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog