Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les touristes

Publié le par Emma Ponthier

Touriste Japonaise

Touriste Japonaise

Touriste Nordique

Touriste Nordique

Touriste des iles

Touriste des iles

Touriste Hollandaise

Touriste Hollandaise

Touriste Russe

Touriste Russe

Ca y'est, Juillet s'est installé avec une chaleur caniculaire écrasante. Si le soleil est au rendez-vous, il en va de même pour les nombreux touristes, plus communément appelés les Juilletistes, suivis d'ici peu par les aoûtiens. Le Juilletiste se reconnait par sa peau blanche déjà dévorée par les moustiques tigres au bout d'une heure d'arrivée sur notre belle côte d'Azur. Ses mollets s'en trouvent tout naturellement ornés de multiples piqûres donnant un aspect inesthétique à l'ensemble des poteaux blancs et semi boursouflés lui faisant office de jambes. Le Juilletiste s'enduit de crème solaire plusieurs fois mais s'expose de midi à 16h pour être sur de pouvoir enrichir les pharmaciens locaux à grands coups de Doliprane, Biafine, crèmes à la cortisone et autres anti histaminiques. Si il va à la piscine, il fera trempette ou se tapera la discussion au milieu d'une ligne d'eau pour nageurs, ne portera pas de bonnet, ce qui fait que tu te retrouveras avec des cheveux qui s'enroulent autour des doigts quand tu nages, fera couler l'eau dans les douches pendant des heures, juste pour le plaisir de la voir couler ( on se croirait dans les visiteurs quand Jacquouille fait jour/nuit en découvrant l'interrupteur pour l'électricité). Il ne tirera pas la chasse si il va aux toilettes, laissant au suivant des souvenirs....Avec un peu de chance, si il opte pour la mer, il tombera dès le premier jour sur dame méduse ou fera une insolation et se retrouvera à l'hôpital le plus proche ou il se verra faire une queue digne de celles que l'on trouve à Disneyland sans pour autant atterrir sur une attraction intéressante. Il pourra ensuite voir un médecin super frais, ayant effectué une garde de plus de 48 heures et qui sera le seul disponible ce jour là pour affronter, malgré la fatigue, une journée et nuit bien remplie. Si les patients attendent trois heures, ce dernier se fera ensuite insulter comme si il était responsable de la pénurie dans les hôpitaux accompagné d'un système de santé des plus hasardeux.

Le touriste aime faire des feintes sur l'autoroute. Si il décide de te faire une queue de poisson sans mettre de clignotant parce qu'il cherche sa route ou parce que la fatigue de ses 19 heures de route en plein cagnard lui ont fait oublier tout son code de la route en quelques heures, tu dois parer à cette éventualité. Le touriste est également présent dans les magasins. Le touriste nordique, par exemple, se reconnait aux nombreuses cannettes de bière présentes dans son caddie ainsi que par un fort accent et une amplitude de sa voix dès qu'il parle à sa petite famille crispolienne. Leclerc se transforme alors en Ikéa en peu de temps.

Les routes et autres chemins se métamorphosent en immenses décharges sauvages, le touriste ignorant que la côte d'azur est dotée de nombreuses poubelles. Le touriste Japonais se trouve à Saint-Paul où il prend de nombreuses photos mais il est NIKON, ni mauvais. Il protège son visage avec une visière, une ombrelle ou un parapluie. Il ne s'intéresse pas à la plage mais à l'art. Le touriste allemand picole sur la plage et se reconnait à son teint rougeaud et sa petite bedaine qu'il frotte avec satisfaction après s'être délecté d'une saucisse frite et d'une bière apportée dans sa glacière. Le touriste anglais préfère les musées, le touriste italien déshabille toutes les filles du regard ( pas seulement du regard, si elle est blonde à forte poitrine ;-) ). Le touriste Américain agrémente chacune de ses phrases par fuck, bref chacun se distingue du mieux qu'il peut...

Quelle que soit sa nationalité, l'incivisme se développe irrévocablement chez lui dès qu'il quitte son pays d'origine. Il peut salir, créer des accidents à loisir, il est en vacances, a économisé pendant un an pour s'offrir ce luxe, et obtient de ce fait tous les droits. J'attends avec impatience le mois d'août, plus propice au tourisme Bidochon , qui saura alimenter j'en suis sûre, ma fertile imagination.

Commenter cet article

Rebecca G. 05/07/2015 21:45

Eh ben dis donc, ton portrait n'est pas très flatteur...! Mais il est drôle et très bien écrit! :) A plus Emma... Ravie de t'avoir découverte! :D