Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #saga commercants: episode 1 catégorie

2015-06-13T13:05:53+02:00

Les commerçants

Publié par Emma Ponthier
Peinture à l'huile, Irma Lutz, artiste peintre.

Peinture à l'huile, Irma Lutz, artiste peintre.



Le marchand de chaussures est là pour vendre, même si rien ne te va dans la boutique. Le consommateur potentiel est un pigeon prêt à manger dans la main du vendeur. Si tu entres dans le magasin, tu dois repartir avec une paire de chaussures. Le scénario est classique : tu arrives, tu demandes à la vendeuse si elle a la paire que tu souhaites, et là, si elle ne l’a pas, elle te propose immanquablement la pointure en dessous. Dans toutes les boutiques il en va de même : « Bonjour, auriez- vous cette paire en 41 ?». « Non, mais j’ai le 40, je vais vous le chercher ». Là, devant son obstination à te faire essayer ce qui obligatoirement ne t'ira pas, tu répètes, non 41, tout en te disant que tu perds ton temps, ton énergie et ta salive. Non seulement elle est déjà partie chercher la paire mais quand elle revient, elle insiste lourdement . « ça taille grand, essayez ». Au début, quand tu es jeune, tu n’oses pas dire non et t’imposer, et du coup tu essaies. Ton pied est recroquevillé, prêt à faire exploser la godasse, mais là, contre toute attente, elle te sort le traditionnel « elles vont se faire », sauf qu’elles ne se font jamais et que tu repars les pieds meurtris, soulagés d’une cinquantaine d’euros dans le meilleur des cas, et une paire de chaussures de plus dans ton placard qui ne te seront d’aucune utilité car tu remettras tes vieilles chaussures pourries dans lesquelles tu te sens si bien. Quel que soit le vendeur ou la vendeuse, le scénario est le même, d’années en années. A chaque fois qu’on me propose la pointure en dessous, je me demande si la vendeuse a un problème de neurones où si l'envie de vendre l'emporte sur la raison. J'ai opté pour la deuxième solution. Si je n’arrive déjà pas à trouver un 41 qui taille correctement, ça n’est pas pour rentrer dans plus petit, mais il est inutile d’argumenter ou de s’énerver. La vendeuse de chaussures est bornée. Un jour où le même scénario se reproduisait pour la énième fois, j’enfilai de bon cœur une paire d’escarpins en 40 et explosai la chaussure devant le visage décomposé de la vendeuse. Ce jour là, je m'étais vengée de toutes les fois où les péniches qui me font office de pieds avaient refusées de rentrer dans une paire de chaussures inadaptée.

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog